Menu

Je veux un joli cou !

0 Comments


Cette zone délicate, et ô combien érotique, qu’est le cou, est l’objet de l’attentions et de soins aussi bien du monde de la cosmétique que ceux de la médecine et de la chirurgie esthétique. Beaucoup de femmes ne jurent que par les décolletés et les cols en V, soit parce qu’elles sont heureusement gâtées par la nature ou parce qu’un savant scalpel est passé par là. L’important, c’est de montrer son joli cou. Quelques-unes, estimant ne pas avoir ce fameux joli cou, cachent cet endroit précis de leur anatomie derrière de beaux foulards, lavallières et cols roulés.

On n’a pas toutes, hélas, un joli cou…

Oui, et c’est triste, mais, on n’a pas toutes un joli cou. De plus, la qualité de l’épiderme du cou diffère d’une femme à une autre, et si l’une conserve une peau ferme au-delà de la quarantaine, l’autre accuse une certaine mollesse dès l’approche de cette période. Les excès ne sont pas non plus neutres sur l’état de notre cou : alcool, tabac et même soleil. La fatigue et le stress contribuent aussi, pour certaines femmes, à l’affaissement de la peau de cette zone en T. Tout cela cumulé concourt à faire en sorte qu’on n’ait pas un joli cou…

Comment faire pour avoir un joli cou ?

Bien heureusement, on peut toutes faire quelque chose pour avoir, ou conserver, un joli cou. On peut user des crèmes antirides dernière génération qui sont hautement efficaces ou des onctueuses crèmes à effet repulpant. À défaut, il suffit de descendre un peu sa crème du jour ou de nuit vers le cou, mais en tout cas, il faut s’astreindre à un soin quotidien. Et dès qu’on a été exposée au soleil, ne pas oublier de s’enduire une bonne protection anti-UV. C’est parti pour un joli cou…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *