Tomber enceinte : que faire quand la grossesse tarde à venir ?



Faire l’amour au bon moment permet de tomber enceinte naturellement. Cependant, il arrive que la grossesse se fasse attendre. L’infertilité ou différentes causes sont à l’origine du problème. Plusieurs méthodes aident à gérer une difficulté à avoir un bébé.

Analyser la situation pour en comprendre la ou les causes de la difficulté

Lorsqu’une femme éprouve une certaine difficulté à tomber enceinte, quelques pistes sont à explorer. Le souci peut venir d’une anxiété chronique ou d’une dépression. Le yoga ou la thérapie permet de résoudre cette tension nerveuse qui empêche de tomber enceinte en toute aisance. Quoi qu’il en soit, les différentes méthodes de relaxation sont à envisager.
La manière de faire l’amour est une autre piste à explorer. Selon les anciens, la position du poirier demeure l’idéal pour atteindre l’orgasme. Il y aurait un rapport entre l’orgasme de la femme et la procréation. Par ailleurs, il faut faire l’amour aussi souvent que possible, en l’occurrence à l’approche du 14e jour après l’apparition des premières traces de règle. Pour augmenter vos chances de tomber enceinte, évitez aussi le stress. Ce dernier peut être un obstacle à votre bonheur. Enfin, si le couple ne parvient pas à avoir un enfant après deux ans d’union en dépit des relations sexuelles régulières, il vaut mieux consulter.

Suivre une formation sur la procréation

Des spécialistes de la santé proposent une formation pour tomber enceinte naturellement. Les méthodes s’adressent surtout aux couples rencontrant une certaine difficulté à procréer. Elles portent sur l’alimentation, la gestion des émotions ou la vie à deux en général. Les binômes qui suivent les stages doivent tout de même s’assurer qu’aucun des deux partenaires n’est diagnostiqué infertile. Les premiers cours sur la procréation se focalisent sur la psychologie. Le stress devrait être maîtrisé pour ne pas nuire à la fécondité. Une femme anxieuse a beaucoup moins de chance de tomber enceinte que les autres. Le danger de l’usage de pilule est expliqué en détail par les formateurs. Ces modes de contraception peuvent atteindre négativement l’appareil reproductif et le corps. Parfois, il faut détoxifier l’organisme avant d’essayer de concevoir un enfant. Les séances parlent également de la fréquence de l’acte sexuel ainsi que le bon moment pour faire l’amour.

Choisir le bon moment pour faire l’amour

Madame doit apprendre à compter les jours pour savoir sa date d’ovulation. Des bandelettes pour un test rapide sont vendues en pharmacie. Elle peut les utiliser pour déterminer facilement la date d’ovulation. Les rapports sexuels devraient avoir lieu après la ponte ovulaire.
Le genre de l’enfant dépend de quelques facteurs. Outre les causes chromosomiques, la vigueur des spermatozoïdes compte dans l’équation. Pour avoir un garçon, il faut attendre deux jours après la ponte ovulaire avant de faire l’amour. L’homme devrait garder toute sa force et éviter d’éjaculer pendant au moins une semaine avant cet instant. L’orgasme féminin aurait une influence sur la vitesse à laquelle les gamètes mâles rejoignent l’ovule. Dans tous les cas, la procréation doit rester un acte d’amour et de plaisir partagé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.